La prévention des maux de ventre en voyage

Vous souffrez de maux de ventre à chaque fois que vous voyagez, mais ce n’est pas une fatalité. Une alimentation saine et le respect strict de gestes sanitaires précis suffisent pour vous prémunir de ces désagréments surtout quand vous êtes loin de chez vous. Prenez garde à votre alimentation, surtout si vous êtes à l’étranger. L’organisme peut mettre du temps à s’adapter à une nourriture inhabituelle.  Faites également attention à l’hygiène.

Faites attention aux aliments

Couramment appelée Turista, la diarrhée du voyageur cause de terribles maux de ventre, mais aussi des nausées, des vomissements et de la fièvre. Ces symptômes apparaissent le plus souvent durant les 3 premiers jours du voyage. Pour vous en prémunir, évitez :

  • les aliments crus, sauf s’ils sont encore à peler ;
  • les glaces non industrielles ;
  • les aliments fabriqués à partir d’ingrédients qui n’ont pas été cuits comme les mousses, la sauce hollandaise et la mayonnaise.
  • les plats exotiques que l’on vous proposera dans les marchés locaux ;
  • les poissons, les coquillages et des crustacés à moins de vous être préalablement renseigné. Même cuits ils peuvent renfermer – à une certaine période de l’année – des toxines dangereuses.

Pour un voyage agréable, sans turista, ne consommez que des aliments bien cuits et bouillis.

Prenez les précautions nécessaires pour l’eau

Dans de nombreux pays étrangers, l’eau peut être à l’origine de la diarrhée du voyageur. Respectez scrupuleusement les précautions nécessaires. Ainsi, il est conseillé de :

  • boire exclusivement de l’eau en bouteille capsulée, achetée idéalement en hypermarché ;
  • boire de l’eau que vous avez pris le temps de faire bouillir à gros bouillon pendant au moins une minute ;
  • désinfecter l’eau – non embouteillée – à votre disposition avec un comprimé de désinfection. Achetez-en auprès de la pharmacie de la Chaussée d’Antin, située près de chez vous à Paris, quelques jours avant le grand départ. Ces comprimés figurent parmi les éléments essentiels à mettre dans votre boîte à pharmacie de voyage ;
  • ne pas mettre de glaçons dans vos boissons, notamment si vous mangez dans des restaurants locaux. Ces glaçons sont de façon générale, fabriqués avec de l’eau du robinet ;

Le lait pasteurisé est à privilégier au quotidien.

Pensez également à vous laver systématiquement les mains à l’eau et au savon, avant de manipuler les aliments ou avant de manger.

Conservez vos habitudes alimentaires pour éviter les maux de ventre

En voyage, il est aussi courant que l’on ait mal au ventre à cause du dérèglement important de la dynamique gastro-intestinale. Pendant les vacances comme dans le cadre d’un voyage d’affaires, beaucoup dorment et mangent à des horaires différents de leurs habitudes. Tous ces changements chamboulent l’organisme et principalement le système digestif, d’où les maux de ventre. Pour vous en prémunir, essayez simplement de conserver votre routine autant que possible.

Si malgré toutes les mesures prises, vous souffrez encore de maux de ventre en voyage, consultez un médecin au plus vite. Il vous indiquera le traitement adapté et vous conseillera sur les gestes à adopter.